Archives de septembre, 2010

Commémoration : Hommage au PFC Robert W Brown – 460PFAB

jeudi, 9 septembre 2010

Hommage au PFC Robert W Brown – A Battery – 460 Parachute Field Artillery Batallion
tué le 5 septembre 1944 sur la commune de l’Escarène

Texte lu par la personne ayant réalisé l’enquête afin de retrouver la trace du premier soldat US tombé sur sa commune ainsi qu’ayant réalisé la pose d’une plaque « souvenir » : Nicolas ARNULF, jeune escarénois.

En 2004, je commençais des recherches selon les souhaits de mon grand-père afin de retrouver le nom d’un jeune parachutiste américain tué par une salve d’obus dans la zone des prés supérieurs au début du mois de septembre 1944. Après plusieurs années d’enquêtes je réussi à retrouver plusieurs anciens combattants américains ayant combattu sur les lieux et même un sergent chef dont le canon se trouvait chez nous ! Cependant je ne parvenais pas à retrouver la trace de ce jeune soldat et j’étais prêt à abandonner lorsque le destin a fait qu’en 2008, le vétéran Ignatius J. Bail accompagné de sa famille me rendit visite, faisant vœu de retrouver le lieu ou il faillit perdre la vie le 5 septembre 1944. Assisté par M. Robert Giuge, professeur d’anglais en retraite, nous réussîmes à trouver l’endroit exact situé sur ce tunnel de la voie ferrée. M. Bail nous apprit alors que lors de l’explosion, son meilleur ami, le soldat Robert Brown avait perdu la vie.

Après vérification sur les rapports de l’armée américaine je m’aperçus que le 5 septembre 1944, une salve de 5 projectiles allemands s’étaient abattus sur les canons alignés le long de la voie ferrée, tuant un homme et en blessant 9.

J’avais réalisé mon rêve, honorer la mémoire du premier soldat américain tombé sur notre commune. Aujourd’hui je suis devenu l’ami de la famille Bail avec qui j’ai partagé de merveilleux instants aux Etats-Unis et je suis fier de vous lire un texte qui m’a été confié par le vétéran artilleur-parachutiste Ignatius Joseph Bail à l’attention des Escarénois et de son ami Robert Brown :

****

Il y a soixante six ans durant les premières heures du 15 août 1944, Robert Brown et moi étions parachutés dans le sud de la France avec le 517ème groupe de combat régimentaire.

Nous ne savions pas que moins d’un mois plus tard il perdrait la vie prés de ce tunnel, à l’Escarène. J’ai été blessé et j’ai survécu contrairement à Robert Brown, il n’a pas eu la chance de vieillir et de fonder une famille.

Robert, tu n’as pas pu fonder une famille mais la ville de l’Escarène t’a adopté aujourd’hui. Tu vivras toujours dans le cœur de ses citoyens qui n’oublieront jamais ton sacrifice ni celui des autres soldats américains qui tombèrent pour leur liberté.

Merci, l’Escarène, de baptiser ce tunnel du nom de mon ami Robert Brown afin d’honorer sa mémoire.

Ignatius Joseph BAIL

****

Je voudrais finir en remerciant Monsieur le Maire, Docteur Pierre Donadey et la municipalité de l’Escarène pour l’aide contribuée à la réalisation de ce projet ainsi que les membres de l’association Forty Four Memories et les autres amis collectionneurs venus avec leurs véhicules (je fais un petit clin d’œil pour Mrs Gilles Goberti et Frédérique Brega, propriétaires de ces magnifiques camions GMC qui ont bien voulu venir jusqu’ici malgré la consommation excessive de leurs engins !)

Merci à tous d’être venus pour honorer la mémoire du soldat Robert W. Brown !

Nicolas Arnulf

**************************************

null
null


null
null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null

null